Les enfants et l’EFT

EFT vient du terme anglais Emotionnal Freedom technique (source wiki), soit technique de libération émotionnelle. Cette technique consiste à tapoter avec le bout des doigts les points d’entrée des méridiens énergétiques utilisés en acupuncture, en répétant des mots ou des phrases en rapport avec le problème à traiter. 

L’EFT est facile et simple, il s’adapte pour les enfants avec un apprentissage ludique. Souvent ils s’en servent d’eux-mêmes avec plaisir lorsqu’ils en ont besoin.

Pourquoi utiliser l’EFT ?

  • calmer l’enfant et nettoyer les énergies négatives. (contrariété à l’école, frustration, colère, peur, …) accumulées pendant la journée ou la nuit (cauchemar). Simplement en le faisant tapoter sur les points, et respirer et/ou raconter l’évènement contrariant
     
  • Rendre des affirmations plus efficaces (estime de soi, se donner du courage,…). Nous tapoterons l’affirmation sur chaque point, par exemple :  « Je suis un garcon super/génial – Je suis aimé / important » 
     
  • Calmer ses angoisses. (avant une interrogation ou un examen…) :
    « Même si je suis angoissé/ anxieux je sais que je suis capable de réussir. »
    (perte d’emploi, divorce des parents, …)
    « Même si je suis triste/malheureux, je ne comprends pas ce qui se passe, je choisis de m’aimer et je m’accepter profondément. Et je sais que mes parents m’aiment aussi et m’aimeront toujours quoiqu’il arrive »

L’utilisation d’un ourson avec point EFT pour les plus jeunes

On peut utiliser le tapping avec les enfants de tous âges. On peut leur montrer les points sur nous-mêmes sur l’enfant enfant, ou sur un ourson.

Avec les enfants les plus jeunes, l’utilisation d’un ourson pour tapoter est très pratique et ludique pour l’enfant. L’enfant tapote sur son ourson. Et par l’effet miroir, les neurones de votre enfant vont recevoir les informations verbaliser à l’ourson.

L’EFT au moment du coucher…

Si vous êtes parent, le praticien vous expliquera comment tapoter tous les jours avec votre enfant. Cela se fait le soir de préférence, pendant un moment privilégié d’écoute, d’attention et de partage.

L’hypnose et les enfants

Avez-vous déjà pensé utiliser l’hypnose avec vos enfants ?

Pourquoi l’hypnose ?

Soyons clair dès le départ, à ce jour, le seul effet secondaire répertorié de l’hypnose est un état de profonde relaxation. C’est pourquoi, cela en fait une technique fortement indiquée dans les problématiques anxieuses (stress, crise de panique, anxiété de performance, de séparation, phobies, etc…). Toutefois ce ne sont pas les seules. En psychothérapie de l’enfant, les recommandations d’hypnose sont multiples. En plus de celles précitées, elle est aussi conseillée dans les cas, de trouble de l’attention, d’hyperactivité, de trouble du sommeil, de trouble de l’alimentation (anorexie/boulimie), de travail sur l’affirmation et l’estime de soi, de bégaiement, etc… Si elle souvent utilisée en dernier recours, c’est parce qu’elle reste encore méconnue. Cependant, elle n’est pas non plus le remède miracle et intervient souvent comme un traitement d’appoint venant renforcer l’efficacité du traitement psychothérapeutique ou médical classique.

Comment ça marche ?

L’intérêt de l’hypnose est double : premièrement tout le monde est receptif (il suffit de le vouloir), deuxièmement c’est un état naturel déjà vécu par tout un chacun, au moins une fois par semaine. N’avez-vous jamais été dans les nuages? ou jamais relu plusieurs fois une même ligne d’un livre sans vraiment en avoir intégré son sens car votre cerveau vaquait? Ces deux exemples sont des signes de transe hypnotique, car l’hypnose n’est pas un sommeil, mais un état modifié de la conscience dans lequel la personne est focalisée ou en hyper-concentration sur un point, une idée, une sensation ou une image.

Avant de commencer une séance d’hypnose, il est important de faire une bonne évaluation de la situation qui comprend une compréhension du développement de l’enfant et de sa problématique, les attentes des parents et de l’enfant (qui ne sont pas toujours les mêmes) face au problème, une récolte d’informations auprès des parents (afin de bien connaître l’enfant), mais aussi expliciter ce qu’est l’hypnose, afin de la démystifier et de lever les craintes concernant une éventuelle manipulation. Il est impossible de manipuler quelqu’un sous hypnose et la technique ne fonctionnera que si l’enfant est d’accord pour la pratiquer.

Déroulement d’une séance

Comme tout enfant est unique, il n’existe pas une mais plusieurs façons de faire. Le praticien doit adapter la séance à l’âge et aux intérêts de l’enfant.

De façon générale, durant la séance d’hypnose la conscience de l’enfant va passer par plusieurs étapes durant lesquelles son attention va se centrer afin qu’il puisse, dans un second temps, élargir son champ de conscience et explorer d’autres manières de faire et percevoir de nouvelles capacités.

La séance se termine toujours par la sortie d’hypnose et l’enfant conserve les suggestions apportées durant la transe hypnotique.

Un problème plus large : TDA/H

Prenons le cas d’enfants ayant un TDA/H (Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité). Du fait de leurs comportements, ces enfants font souvent face à de nombreux échecs (peu d’amis, piètres résultats scolaires, beaucoup de conséquences et punitions, etc…). Le manque de concentration peut avoir des raisons multiples. Avec l’aide du praticien l’enfant peut détecter les émotions sous-jacentes à de problème, telle que le manque de confiance, le stress dû à l’échec, la fatigue psychologique, une dépression, de la dévalorisation, des idées négatives, etc….

Ainsi l’hypnose peut servir à abaisser le niveau d’anxiété de l’enfant mais aussi à développer des stratégies visant à contrôler ses décharges émotionnelles, à limiter l’impulsivité, à agrandir sa durée de concentration et à améliorer un sentiment de confiance dans sa capacité d’apprentissage scolaire.

Vers l’autonomie

On l’aura compris, contrairement aux idées reçues l’hypnose demande une grande part de participation de l’enfant à son propre mieux-être. De ce fait, elle renforce le sentiment de contrôle, d’efficacité et de sécurité essentiels à son développement.

Guidé par le praticien en hypnose, l’enfant peut, en quelques séances acquérir les techniques nécessaires pour se mettre en auto-hypnose. En plus d’augmenter ses capacités attentionnelles, cet apprentissage lui permettra d’être plus autonome, d’acquérir un sentiment de sécurité intérieure, d’explorer ses propres ressources et d’avoir les outils pour faire face à la plupart de ses difficultés.

L’anneau gastrique virtuel

Qu’est-ce que l’anneau gastrique virtuel ?

L’anneau gastrique hypnotique est un anneau gastrique virtuel, posé de manière imaginaire sous hypnose dans le but de favoriser une perte de poids.

Le principe est identique à la pose d’un anneau gastrique chirurgical, à l’exception que… il n’y a pas de vrai anneau et donc aucune intervention chirurgicale ! Basé sur le fait que le déclic psychologique initié par l’hypnose suffit pour avoir les mêmes résultats. Le patient est alors « programmé » psychologiquement comme si il avait un anneau gastrique. Ce qui lui permet de perdre du poids durablement.

Comment ça marche ?

Anneau gastrique virtuel

Que ce soit sous forme de thérapie en face-à-face ou de thérapie en ligne, la pose de l’anneau sous hypnose nécessite  5 séances.

Dans un premier temps, le praticien échange avec le clientsur ses objectifs, son mode de vie au quotidien, ses difficultés, etc. L’objectif est de déterminer le niveau de motivation du patient, d’identifier son parcours et ses habitudes alimentaires ou encore de déceler d’éventuels blocages émotionnels. Ceux-ci seront à traiter avant l’initialisation du protocole.

Dans une seconde partie, le client est guidé vers l’hypnose. Le praticien s’adresse alors à son inconscient, même si le patient reste, en partie, conscient pendant toute la séance, en vue de l’aider à mettre en place le changement et travailler sur les blocages. Au-delà du rétrécissement imaginaire de l’estomac induit par cet anneau gastrique virtuel, les séances agissent également sur les pulsions alimentaires, l’addiction au sucre, les liens émotionnels, la motivation à reprendre une activité physique.
Le praticien va alors subgérer plusieurs axes complémentaires d’amélioration :
manger plus lentement,
réduire les portions,
retrouver la satiété,
être à l’écoute des messages que le corps envoie
– gérer toute autre difficulté annoncée par le patient en première séance.

Anneau gastrique virtuel

Les avantages de l’anneau gastrique virtuel

Une technique douce et naturelle

Premier avantage de l’anneau gastrique virtuel : c’est une technique douce, qui ne nécessite aucune hospitalisation, aucune période de convalescence puisqu’il n’y a aucune opération réelle. Il n’y a pas de traumatisme de l’opération ni de risques de complications.

Des résultats spectaculaires

Le taux de réussite de perte de poids après la pose d’un anneau gastrique virtuel est supérieur à 80%, un taux surprenant en comparaison aux résultats des anneaux gastriques chirurgicaux qui frôlent les 70%.

Pour obtenir de bons résultats : il faut être réellement motivé(e) pour perdre du poids et être investi(e) dans le travail, en allant au bout des 5 séances recommandées et en se mettant dans de bonnes conditions.

Un gain de temps

C’est également un gain de temps, car quelques séances suffisent pour voir les premiers changements. Il n’y a pas de période de convalescence (post-opératoire) ni de période de préparation (pré-opératoire). La mise en place d’un anneau gastrique virtuel est finalement très rapide.

Hypnose et allergies

Est-ce que pour vous le printemps c’est le festival du nez qui coule et des yeux qui piquent ?

Est-ce qu’être en contact avec des animaux équivaut à avoir les yeux sorties de la tête pendant 3 jours ?

L’hypnose pourrait changer votre vie avec les allergies !

L’hypnose peut vous aider à régler vos allergies. Comme vous l’avez surement ressentiune allergie est une réaction anormale et amplifiée, face à une substance bien tolérée par la population.

En fait, la réaction allergique pourrait provenir d’un message erroné reçu par votre système immunitaire. Votre inconscient, qui a comme rôle de vous protéger 24h sur 24, a enregistré que cet allergène est dangereux pour vous.

Pour être certain que vous restez loin du danger, votre inconscient déclenche des réactions inconfortables pour que vous évitiez tout contact avec cet allergène.

Les poils d’animaux, les insectes,  la poussière, les graminés, et certaines substances chimiques sont quelques-uns des allergènes rencontrés.

D’après les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), on estime aujourd’hui que 25 à 30% de la population est concernée par une allergie.

Notre système immunitaire est étroitement dépendant de notre psychisme.  Lors d’un événement émotionnel douloureux et déstabilisant, il est possible que le psychisme, enregistre cet événement et l’associe à un élément anodin dans l’environnement. Il devient l’allergène.

Par exemple : le psychisme enregistre la présence d’un chat dans l’environnement de la personne, pendant une séparation douloureuse.
Lorsque l’individu se retrouve à nouveau en présence d’un chat ça réveille dans l’inconscient, la souffrance passée qui pousse l’organisme à se battre contre «l’ennemi», en sécrétant des histamines déclencheuses de l’allergie.  

La vue ou le contact avec l’allergène déclenchera donc à l’avenir une réaction immédiate. Peu importe le lieux et le contexte.

Les allergies ne sont pas toutes dangereuses, mais une chose est certaine, elles sont toutes incommodantes !

Le moyen le plus utilisé pour soulager les symptômes d’allergies est l’ingestion d’antihistaminiques.  Au printemps, la vente de ce type de médicament explose littéralement !

Il y a aussi l’immunothérapie. C’est un traitement qui a pour but de désensibiliser, de rendre tolérant à l’allergène. C’est une sorte de traitement vaccinal, par l’administration régulière d’extraits allergéniques pendant une période prolongée, idéalement de 3 à 5 ans.  Les résultats sont intéressants mais il y a des risques et des contre-indications.

L’HYPNOSE EST UNE BONNE SOLUTION CONTRE LES ALLERGIES !

L’hypnose est très efficace pour diminuer ou enrayer définitivement une allergie.

En séance, le praticien (ré)apprend à votre inconscient la bonne manière de traiter l’allergène. L’aspect inoffensif de l’allergène sur votre corps sera suggéré sous état hypnotique. Une fois cette information assimilée par l’inconscient, les réactions s’atténuent voir disparaissent. Le nombre de séances est variable d’une personne à l’autre.

Je l’ai expérimenté moi-même avec mon allergie aux acariens, aux poils de chats et à la poussière et je peux confirmer que les résultats sont impressionnants !

De plus, si vous avez des réactions allergiques dont vous ne connaissez pas la provenance, on peut demander à votre inconscient de nous indiquer ce à quoi vous êtes allergiques.

L’utilisation de l’hypnose contre les allergies a des résultats intéressants sur celles considérées comme légères. Par mesure de sécurité, elle n’est pas recommandée sur les allergies lourdes de type allergies alimentaires par exemple.

La douleur, l’hypnose et l’EFT

On peut définir la douleur physique comme une sensation pénible ou du moins très inconfortable. La douleur est bien évidemment subjective, elle est vécue différemment par chaque individu et le niveau de tolérance varie d’une personne à l’autre en fonction de son passé, de ses expériences personnelles, de son enfance…

Mais il ne faut pas oublier, quel que soit le type de douleur, le rôle important des émotions dans la douleur. En effet, même si elle n’est que physique, elle est tout de même interprétée dans le contexte présent mais aussi selon nos expériences passées, nos croyances, nos valeurs, notre culture, nos espérances, nos émotions…

C’est nous qui interprétons notre douleur, nous qui lui donnons un sens. Ainsi, il est possible d’apprendre à interpréter autrement sa douleur pour mieux la tolérer.

Comment l’hypnose peut-elle m’aider ?

Avant tout, il ne faut pas oublier que la douleur est le signal que quelque chose ne va pas. Il ne faut donc pas la négliger car elle peut être le signal d’un diagnostic plus grave. Ne repoussez pas cette douleur et consultez rapidement un professionnel de santé afin de savoir ce qui en est la cause et comment la traiter.

Cependant, le praticien en hypnose peut tout de même vous apporter une aide très précieuse. Il vous aidera à gérer la douleur afin de la rendre moins intense et plus facile à supporter. Pour cela, vous apprendrez tout d’abord à vous détendre, afin de relâcher la pression et la tension musculaire, ce qui bien évidemment vous apportera un soulagement.

Enfin, le praticien vous apprendra à gérer le côté émotionnel et sensoriel de la douleur, c’est-à-dire la façon dont vous vivez et appréhendez la douleur. Il travaillera avec vous sur ce qui peut influencer votre interprétation de la douleur : votre appréhension, vos expériences passées qui vous influencent, vos craintes, les idées que vous associez à la gestion de la douleur…

L’hypnose sera pour vous un complément qui vous permettra de réinterpréter votre douleur et de composer avec vos symptômes, afin que vous puissiez retrouver un mieux-être.

Comment l’EFT peut-elle m’aider ?

Cette technique peut être utilisée pour gérer la douleur, qu’il s’agisse d’une douleur chronique à long terme ou d’une blessure, d’une maladie, ou d’une douleur post-opératoire.

Plus vous prenez note des plaintes de votre corps, plus vous faites le tapotage EFT sur ces plaintes, moins votre corps se plaindra. Vous pouvez appliquer ce processus à tous vos problèmes physiques, en commençant par ceux qui se manifestent le plus.

L’utilisation régulière de cette technique peut mener à une réduction de la douleur. Elle peut aussi être utilisée d’une manière préventive en vous aidant à rester connecté à votre corps et en lui donnant ce dont il a besoin pour sa santé optimale, que ce soit une meilleure nutrition, plus de repos, plus d’exercice ou du temps pour récupérer, se décharger de certaines obligations, diminuer le temps de travail, augmenter le temps de loisirs, augmenter les activités créatives, etc.

Amélioration du sommeil et hypnose

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes ont des problèmes de sommeil, ce que l’on appelle plus fréquemment insomnie. Les symptômes diffèrent pour chaque individu : certains ont du mal à s’endormir, d’autres se réveillent plusieurs fois durant la nuit, d’autres se lèvent très tôt le matin, ou encore ne dorment que quelques heures dans la nuit.

Comment l’hypnose peut-elle m’aider ?

Si vous avez des problèmes de sommeil, cela montre que vous avez des difficultés à vous détendre. Il va donc être nécessaire que vous appreniez à vous relâcher, car le manque de sommeil à des répercussions physiques et morales très gênantes et difficiles à gérer au quotidien : augmentation des tensions liées au stress, hausse de l’irritabilité, impatience, difficultés à se concentrer… Sans oublier les conséquences au niveau de votre travail, de votre vie privée…

Si vous avez un trouble de sommeil pour une raison quelconque, soit des tensions reliées au stress, des inquiétudes… l’hypnose peut vous aider à améliorer votre sommeil.

Grâce à des techniques enseignées par le praticien en hypnose, vous parviendrez à maîtriser les tensions liées aux stress et à retrouver votre calme afin de profiter à nouveau d’un sommeil profond et réparateur.

Hypnose et l’épuisement professionnel

épuisement professionnel et hypnoseL’épuisement professionnel (définition wiki) peut subvenir lorsque la personne est en situation de stress chronique avec une charge de travail élevée sur une longue durée. Des éléments qui découlent de notre personnalité peuvent également jouer un rôle. Quelqu’un qui trouve sa valorisation personnelle principalement à travers son travail peut en faire trop, créant ainsi un déséquilibre entre sa vie personnelle et professionnelle. En fait, il n’y a pas de raison identique d’une personne à l’autre, mais lorsqu’on atteint l’épuisement professionnel c’est qu’on s’est perdu en cours de route. Il devient impératif de se retrouver et de retrouver l’équilibre dans sa vie afin de pleinement apprécier les différentes facettes de celle-ci.

Les recherches démontrent qu’il y a des traits de personnalité communs chez les gens à risque. Il peut y avoir un ou plusieurs traits qui vous met à risque :

  • Difficulté à poser ses limites et à dire non
  • Rechercher la perfection
  • Vouloir plaire et être reconnu comme compétent
  • Ayant une grande conscience professionnelle
  • Attentes élevées envers soi-même et/ou les autres
  • Talentueux, enthousiaste et dévoué
  • Difficulté à déléguer
  • Une faible estime de soi
  • Un travail occupant une trop grande place dans la vie

Hypnose et burn-outPeut importe comment l’épuisement professionnel se manifeste, le résultat est une réaction de crise où l’organisme perd sa capacité à maintenir son équilibre. On note sur le plan physique une fatigue persistante, de l’insomnie, des douleurs physiques etc. Sur le plan émotionnel on remarque un désintéressement, de l’anxiété, du découragement etc. Au niveau mental ça peut se manifester par des pertes de mémoires ou difficultés à se concentrer. La personne peut également développer un problème de boisson ou de drogue.

Démarche en hypnose

Si vous pensez vivre un épuisement professionnel, il est important d’en parler avec votre médecin. Il peut juger opportun de vous imposer un arrêt maladie. En fait, il est important de considérer cela comme une période de convalescence. Un temps pour reprendre ses forces et recharger sa batterie ! Il peut vous prescrire des médicaments pour aider avec certains symptômes et vous suggérer une thérapie. Une démarche en hypnose peut s’avérer une excellente méthode complémentaire pour renforcer son estime de soi, de diminuer les symptômes d’anxiété et de retrouver un état de mieux être.

Confiance / estime de soi et hypnose

Il est important, dans la vie de tous les jours, d’avoir confiance en soi : au travail, dans sa vie privée… Et quand un manque d’estime de soi se fait ressentir, cela peut rapidement nuire à la vie professionnelle comme amoureuse. En effet, une personne qui n’a pas une bonne estime d’elle-même pensera qu’elle n’est jamais à la hauteur et n’aura qu’une vision négative d’elle-même, ce qui l’empêchera de se lancer dans des projets, de s’affirmer, de s’engager dans une relation amoureuse ou dans des discussions… Il est donc nécessaire d’avoir une estime de soi suffisante pour avoir une vie épanouie.

Comment l’hypnose peut-elle m’aider ?

Le plus souvent, la cause du manque d’estime de soi remonte à l’enfance, soit à une mauvaise relation avec un parent, certaines croyances… qui cause, petit à petit, un manque de confiance en soi qui s’installe et qui reste ancré. Ce manque ne fait que s’accentuer au fil des années, avec les difficultés de la vie et le manque de valorisation. La personne finit alors par s’identifier totalement à l’image négative qu’elle a d’elle-même.

Pour changer cette situation, il est nécessaire d’apprendre à reprendre le contrôle de soi, d’apprendre à être plus objectif et optimiste. Le praticien peut réellement aider une personne en manque de confiance à retrouver une attitude positive et à profiter plus sereinement de la vie.

Pour cela, petit à petit, vous apprendrez à modifier votre discours sur vous-même, à voir les capacités que vous avez et à en être fier, afin de retrouver confiance en vous. Vous avez la possibilité, avec une aide extérieure et la volonté d’avancer, de choisir en quelque sorte ce que vous voulez penser de vous, l’image que vous voulez avoir et donner, afin d’avoir une plus grande estime de vous-même et d’utiliser toutes vos capacités pour rendre votre vie plus heureuse et pleine de possibilités.

Peurs, phobies et hypnose

Rien de plus incommodant que de ressentir un grand sentiment de peur face à un élément précis même si cette peur est déraisonnable, au point où la personne ne peut plus se contrôler.
Les sujets des peurs sont divers : de certains animaux, des araignées, de l’avion, des espaces clos, peur de rougir, de la maladie, des armes à feu, peur sociale…

La majorité du temps, les peurs n’ont pas de graves conséquences sur la vie quotidienne et elles finissent, généralement, par disparaître avec le temps. Cependant, elles peuvent tout de même être très gênantes lorsque la personne commence à craindre de rencontre l’objet de sa peur, lorsqu’elle essaie de cacher ses symptômes d’inconfort…

Lorsque la peur se fait de plus en plus présente, elle peut causer des tremblements, des palpitations, des évanouissements, des pleurs… Cette peur crée des tensions qui peuvent avoir des répercussions sur la vie personnelle voire professionnelle.

Comment l’hypnose peut-elle m’aider ?

Dans le cas des peurs, le praticien va se concentrer sur les raisons de celles-ci. Il vous posera des questions afin de cerner quelle est la meilleure approche pour vous aider. Il tentera de vous désensibiliser avec des suggestions et de réduire les tensions reliées au stress vécu dans votre passé, avant l’apparition de votre peur. En effet, ces tensions ont pu être refoulées pendant une période plus ou moins longue, jusqu’à ce qu’elles finissent par s’évacuer sous forme de peur bien plus tard.

Ainsi, l’hypnose ericksonienne permet de réduire vos peurs et vos symptômes et faire l’enseignement de comportements plus favorables et de techniques de gestion de stress afin de mieux gérer ce type de problème.